Bienvenue !

1 Déc

Bienvenue sur le site de mobilisation pour préserver le parc Fiancey des constructions.

Plusieurs projets risquent de supprimer 20 000m² (2 ha) d’espaces verts. Ce site à pour objectif de mobiliser les habitants de l’agglomération de Grenoble pour préserver ce poumon vert.

Un collectif d’habitants vient de créer une association pour la « sauvegarde et la valorisation du parc dit de Fiancey » et s’opposer, y compris par voies judiciaires, à toutes constructions sur le parc.

Vous vous sentez concerné ? Agissez !
Vous pouvez nous adresser un chèque (20€/an, bienfaiteur à partir de 40€/an) au nom de l’association « sauvegarde et la valorisation du parc dit de Fiancey » au trésorier de l’association.

Alain Deneuville
Trésorier
12 rue du Fournet
38120 St Egrève

Parc de Fiancey

Signer la pétition en ligne

Publicités

Du nouveau sur nos actions sur le Pôle Petite Enfance

8 Déc

La mairie de St Egrève a été condamnée par le Tribunal Administratif à verser 1000€ aux requérants en compensation de leurs frais engagés dans le recours gracieux et contentieux contre le 1 er permis de construire du pôle petite enfance que la mairie avait déposé le 12 mai 2015, puis qu’elle a retiré officiellement le 20 septembre 2016. C’est dire la bonne gestion de l’argent public dans ce dossier !

La Mairie peut encore faire trainer les choses en faisant appel de cette « condamnation » pendant deux mois.

Le silence de deux mois de la Commune en réponse à notre recours gracieux contre le 2ème permis déposé le 21 juillet 2016 compte comme refus tacite de retirer ce permis. Cependant il enfreint quasiment les mêmes règles de conformité. Nous allons poursuivre en recours contentieux.

 

Le recours engagé contre la modification n°2 du PLU est en voie d’être clôturé. Les projets de construction dans le parc dit de Fiancey présentent des contradictions avec les directives du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) en vigueur sur l’agglomération et le PADD (plan d’aménagement de développement durable) que la ville de St Egrève s’est elle-même donnée.

 

> Comme notre dernier succès le prouve, nous pouvons gagner contre la Mairie. Soutenez nos actions en cotisant comme membre (20 €) ou membre bienfaiteur (à partir de 40 €) de l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Parc dit de Fiancey, auprès de son Président Jean-François DELAHAIS, ou son secrétaire Claude MORIN (6 place Salvador ALLENDE), ou son trésorier Alain DENEUVILLE.

 

Merci à vous tous pour votre soutien !

Pôle Petite Enfance St Egrève

                  OUI au Pôle Petite Enfance mais NON sur le Parc de Fiancey

Compte-rendu de la 1ère AG du 15 juin 2016

5 Sep

Compte-rendu de la 1ère Assemblée Générale du 15 juin 2016 (résumé)

Au cours de cette assemblée ont été projetés les plans du Centre Petite Enfance et le projet architectural de la piscine intercommunale, choisi pour le SIVOM lors de sa réunion du lundi 13 juin

 

Historique 

Depuis 2009 nous tentons de préserver le parc de Fiancey de toutes constructions. Faute de pouvoir conduire une concertation avec la municipalité, une bataille juridique s’est engagée depuis 2011. Bataille que nous avons gagnée dans un premier jugement du tribunal administratif de Grenoble, puis perdue dans un deuxième jugement devant la cours d’appel de Lyon.

Une jurisprudence récente a réduit la possibilité d’agir en justice, (intérêt à agir), aux personnes directement impactées par le projet.

De fait, une association ayant pour objet la protection du parc devenait indispensable.

 

Les actions actuellement engagée :

Actuellement deux recours contentieux sont en cours :

– un recours contre le permis de construire du centre petite enfance qui a finalement été retiré par la mairie,

– un recours contre la partie du PLU modifié suite à notre action mais qui autorise toujours la construction d’un Centre Petite Enfance et de la piscine intercommunale.

 

De nouveaux éléments sont apparus pour consolider juridiquement cette démarche.

Le SCOT, schéma concerté d’orientation territorial qui s’impose aux nouveaux PLU, est plus rigoureux sur le respect des zones naturelles, inondables, humides. Il interdit de construire sur une zone humide sauf s’il n’y a pas d’autres possibilités, et c’est à l’auteur du projet d’en faire la démonstration, auparavant cela incombait aux opposants.

L’espace que nous souhaitons voulons préserver s’inscrit dans la « trame verte » du SCOT, avec une partie « espace à valeur écologique à préserver » et « espace à végétation diffuse à conforter »

 

La Piscine Intercommunale

Un recours contentieux (sans frais d’avocat) a été déposé auprès du Tribunal Administratif de Grenoble pour obtenir les documents de l’« Etude de programmation » qui précise la justification budgétaire poste par poste des coûts associés au projet, d’un montant actuel de 6 435 000 € Hors Taxes (travaux, sans compter certains équipements) + 1 081 053 € de maitrise d’œuvre. Le SIVOM refuse toujours de les communiquer au risque d’une amende par jours de retard !

Par ailleurs, la proximité de la nappe phréatique (jusqu’à 1,2 m sous le terrain naturel pour un bassin d’entrainement ayant une profondeur affichée de 2 m !!) devrait amener un surcoût important.

Lors de la présentation du projet le 13 juin, le président du SIVON n’a pas caché ses doutes quant aux risques de recours contre un tel projet.

 

Questions soulevées par l’assemblée.

Faut-il s’obstiner contre le projet de la piscine alors que les membres de l’USSE nageurs attendent cet équipement depuis fort longtemps ?

Le choix du site par la Mairie a induit un conflit d’intérêt : la préservation de l’intégrité du Parc et des magnifiques vues sur la Chartreuse contre la construction de la piscine intercommunal qui les détruirait. Mais les nageurs attendent toujours.

C’est seulement maintenant que les choix des équipements possibles dans l’enveloppe financière disponible ont été arrêtés. C’est bien l’obstination de la mairie qui crée ce conflit d’intérêt, si elle avait opté pour le site actuel des Mails cet équipement pourrait être quasiment achevé !

 

D’autre part l’USSE s’interroge sur le projet que leur a présenté le SIVOM lundi 13 juin,

Il n’y aura qu’un bassin de 25 mètres contre deux actuellement (un à St Marin le Vinoux et un à St Egrève) – et n’auront pas les créneaux nécessaires pour leurs entraînements.

Y aurait-il une enveloppe financière insuffisante, conduisant dès le départ (surcoûts à découvrir) à un projet inadapté aux besoins, pas assez solide pour durer les 40 ans projetés ?

 

Les nuisances sonores en été pour les immeubles avoisinants ont-elles été prises en compte?

En l’absence citée plus haut de la communication des documents, nul ne le sait.

 

Qu’en est-il de l’usage de l’espace dit « enherbé » ?

– volontairement laissé sans entretien et labouré régulièrement alors qu’il constituait un espace disponible pour de multiples activités.

 

Si le nouveau PLU sur cet espace dit enherbé est annulé, dans le cadre du transfert de cette compétence à l’intercommunalité depuis le 1er janvier 2016, est-ce la métropole qui déposera le nouveau PLU ?

 

Perspectives

La sauvegarde du Parc a besoin que nous restions mobilisés. Nous informerons les adhérents de toutes les initiatives en cours d’année et des mobilisations à venir.

Les adhérents sont invités à mobiliser toutes les personnes possibles autour d’eux.

En effet le nombre d’adhérent est important pour les actions à venir.

D’autres habitants de ST EGREVE se constituent en association pour contester le PLU qui autorise la construction d’immeubles au sein de quartiers résidentiels sans préavis ni concertations.

Urbanisation « sauvage » laissant le champ libre aux promoteurs !

 

Nouvelle adresse de l’association

L’assemblée générale décide de transférer le siège social de l’association du 1 Place Salvador Allende 38 120 Saint Egrève chez Jean François Delahais

au 6 place Salvador Allende 38120 St Egrève chez Claude Morin

 

Jean François Delahais, Président.

Claude Morin, secrétaire.

Parc de Fiancey 2016, où en sommes-nous ?

7 Juil

En 2013, vous avez été nombreux à vous mobiliser avec nous pour défendre le Parc de Fiancey. Aujourd’hui, avec toute la pression immobilière que nous connaissons le long de la RD 1075, ce parc est resté sans aucune construction grâce à sa taille, il est le seul espace vert public survivant. Il constitue le poumon vert indispensable comme le prouve sa fréquentation déjà importante dès les premiers beaux jours.

La mobilisation des habitants du quartier et de nombreux Saint-Egrèvois a obligé d’abord au maintien du passage inférieur et ensuite au retrait du rideau des 3 immeubles d’habitation à la limite Sud-Ouest du parc le long de la RD 1075 de la version initiale de la Révision du PLU.

Notre action en justice nous a permis d’obtenir la modification du PLU, mais les projets de construction sont maintenus avec un bâtiment destiné à la petite enfance et la future piscine intercommunale.

Jusqu’ici, ces démarches ont été soutenues financièrement par des habitants mais aussi activement par les groupes de l’opposition, Verts et PS.

Aujourd’hui la mobilisation reste indispensable pour que les équipements publics soient construits sur des sites adaptés : le Centre Petite Enfance de Prédieu sur l’ancien site de la MJC, la piscine intercommunale sur le site de la Piscine des Mails qu’elle doit remplacer.

Un collectif d’habitants vient de créer une association pour la « sauvegarde et la valorisation du parc dit de Fiancey » et s’opposer, y compris par voies judiciaires, à toutes constructions sur le parc.

Nous vous tiendrons au courant sur ce site des futures assemblées générales

Si vous souhaitez rester mobiliser et adhérer à l’association vous pouvez nous adresser un chèque (20€/an, bienfaiteur à partir de 40€/an) au nom de l’association « sauvegarde et la valorisation du parc dit de Fiancey » au trésorier de l’association (cf contact ci-dessous). Nous vous adresserons en retour un reçu d’adhésion.

Alain Deneuville
Trésorier
12 rue du Fournet
38120 St Egrève

La mobilisation continue en 2014 !

25 Juin

Vous vous êtes mobilisé en 2013 ou vous prenez connaissance du projet en 2014 votre soutien est toujours précieux !
En effet après une 1ère victoire par le jugement
du Tribunal Administratif de Grenoble qui en septembre 2013 reprend l’avis du commissaire enquêteur qui demandait de maintenir le parc en l’état la mobilisation continue !

Et pourtant la Mairie persiste à vouloir y construire des bâtiments !

Lire la suite

En passant

Le Dauphine parle de nous

20 Jan

Pour les abonnés du Dauphiné Libéré, vous pouvez lire ici l’article du 20 janvier 2013.

Copie écran du Dauhiné Libéré

La presse parle de SOS parc Fiancey en danger

Metrovélo s’invite au parc Fiancey

20 Jan
Le Lac de Fiancey

Lac Fiancey. (C) Grenoble Alpes Metropole

Le parc est une destination de balade pour l’ensemble des habitants de l’agglomération. Une preuve ? Lire la suite

Les alternatives

20 Jan

Il existe des solutions alternatives pour la construction du pôle enfance et du centre nautique. Lire la suite

Le résumé des enjeux

11 Jan

Le morcellement du parc, c’est engagé

Le dernier conseil municipal de novembre 2012 vient de voter la délibération autorisant la mairie à acquérir une parcelle de terrain dans le parc de Fiancey pour construire un premier bâtiment. Initialement la municipalité avait prévu la construction de plusieurs immeubles de 5 étages en bordure de la route nationale. L’enquête publique a explicitement désavoué les projets d’urbanisation dans ce parc en raison, entre autre, de la densification en cours qui rend cet espace de verdure d’autant plus nécessaire.

Lire la suite